Consommation électriqueAvec les tarifs Edf qui ne cessent d’augmenter, vous devez vous aussi chercher à maîtriser aux maximum votre consommation d’énergie afin de réduire vos factures EDF. Sachez que la tendance ne va, de plus, pas aller en s’améliorant pour ce qui est des tarifs; une hausse de 30%est à prévoir d’ici à 2017.

Les installations solaires sont un premier moyen de mieux consommer son énergie et de faire diminuer ses  factures soit en s’assurant un revenu par la revente, soit en consommant directement l’énergie que l’on produit. Mais même équipés de panneaux photovoltaïques, il peut s’avérer utile de continuer à surveiller ses dépenses énergétiques. En effet, les dernières études montrent que les européens consomment en moyenne 30% d’électricité supplémentaire par rapport aux américains et aux asiatiques. Nous consommons donc mal et gaspillons beaucoup. Voici quelques idées que nous avons glanées ça et là afin de corriger le tir.

Quelques outils utiles

  • Les kits de contrôle de consommation énergétique : ce sont des kits facilement installables entre la prise et l’appareil électrique et enregistrent la consommation de vos appareils et les envoient directement à votre PC pour que vous puissiez analyser vos habitudes de consommation. Certains d’entre eux permettent également de programmer la mise en fonction de vos appareils afin qu’ils consomment de l’électricité que pendant les heures creuses. On trouve également sur certains modèles une fonction économie de veille. Ce genre de kit peut être un bon investissement pour ceux qui souhaitent se lancer dans le photovoltaïque ; en déterminant précisément vos besoins énergétiques, il vous donne une idée de ce qui est le plus avantageux de faire pour vous entre revendre votre électricité ou la consommer directement.
  • Les optimiseurs solaires : l’optimiseur comme son nom l’indique optimise la puissance de chaque module solaire individuellement. Pour ceux qui ont déjà investi dans le photovoltaïque (ou qui compte le faire), l’optimiseur pour vous aider dans certains cas à tirer pleinement profit de votre installation. En effet, un onduleur réseau prend la tension la plus faible dans un string  c’est-à-dire un ensemble de branchement en série de panneaux. Ainsi, si l’un de vos panneaux fonctionne moins bien – à cause d’une ombre, d’une mauvaise inclinaison ou tout simplement à cause des différences de vieillissement entre vos panneaux – c’est la performance de toute l’installation qui est touchée. En permettant d’individualiser les panneaux, l’optimiseur vous aider à augmenter votre production jusqu’à 15%. Vous solliciterez donc d’autant moins le réseau électrique si vous consommez votre propre électricité et consommerez plus proprement. Pour les revendeurs, le bénéfice en terme de revenu tombe également sous le sens.

Des projets à suivre

  • Le projet Smart House/ Smart Grid : c’est un projet de kit de contrôle centralisé qui peut non seulement gérer la consommation de vos appareils en votre absence en détectant les meilleurs moments pour les mettre en route, mais aussi détecter la production d’énergie renouvelable pour vous aider à consommer propre. Ainsi les journées ensoleillées ou de grand vent, il vous permettrait de consommer l’énergie éolienne et solaire produite en surplus. De même, pour les propriétaires d’installations photovoltaïques, une fonctionnalité vous permettrait d’alimenter vos voisins avec votre trop plein d’énergie (solaire, il s’entend).
  • Le bâtiment autoalimenté de Lavrio (Athènes, Grèce) : comme tous les bâtiments auto alimentés, celui-ci utilisant l’énergie solaire et éolienne s’est retrouvé confronté aux caprices de la météo. Comment ne pas utiliser de source d’énergie extérieure en cas de temps nuageux et sans vent? Le problème est évidemment de stocker l’énergie parfois produite en surplus, mais les batteries prennent de la place et sont coûteuses. Aussi ont-ils mis au point un moyen de stockage innovant : ils transforment l’énergie produite en hydrogène par électrolyse. Ca prend moins de place, et la production de chaleur et d’électricité par hydrogène n’émet pas de gaz à effet de serre.

D’autres astuces à ajouter? N’hésitez pas à nous les laisser en commentaires.

AUCUN COMMENTAIRE