Habiter DemainRepenser notre manière d’habiter ne passe pas juste par quelques gadgets de domotiques et des inspirations déco, ni même par de simples gestes visant minimiser l’impact de nos maisons sur l’environnement. Le défi est bien plus colossal. Pour penser l’habitat de demain, c’est nos modes de vie, de consommation, le développement de nos sociétés, de nos villes et de nos espaces ruraux – et les interactions de tous ces domaines- qu’il nous faut questionner. C’est ce que tente de démontrer l’exposition « Habiter Demain », installée à la Cité de la Science et de l’Industrie de La Villette. Attention, vous n’avez plus que jusqu’au 10 novembre pour la découvrir! 

Les enjeux de l’habitat du futur

Les inégalités face au logement, autant pour ce qui est de l’accession que du bien-être, l’augmentation de la densité urbaine et l’extension des villes, la gestion de la vie en collectivité et le respect de la nature sont autant de défis auxquels les maisons de demain devront répondre. Car bien plus que de simples enjeux de logement, ce sont des enjeux humains, sociétaux et environnementaux que l’exposition met au grand jour et qui sont liés à la question de nos maisons  et ce à un niveau planétaire. Aussi, ce n’est pas pour rien que l’exposition a choisi comme slogan « Réinventons nos lieux de vie »: c’est bien de créativité et d’imagination qu’il est question. Et c’est l’imagination de tout un chacun qui est mise à contribution : nos intérieurs ne sont plus laissés à la seule réflexion des spécialistes, architectes et bâtisseurs. Le consommateur et le citoyen sont désormais partie prenante dans l’aventure.

L’exposition « Habiter Demain » a le mérite de ne pas proposer qu’une vitrine des solutions existantes pour vivre mieux dans son intérieur. Elle engage réellement à réfléchir sur ce qu’il y a à changer et sur le chemin qu’il reste à faire.

Pour cela, 9 pôles de « réflexion » ont été construits portant sur :

  • Nos modes de vie : partant du principe que l’habitat est le reflet de ses habitants, ce premier espace de l’exposition réfléchit à l’agencement intérieur, à l’adaptation de nos maisons à notre mode de vie et à nos besoins et aux rapports avec l’extérieur.
  • La santé dans l’habitat: nous passons pour la plupart d’entre nous la grande majorité de nos journées dans un espace clos, dont on commence à reconnaître qu’il peut être, à l’image de l’air extérieur, également très pollué. Quel impact sur notre santé et quelles pistes de réflexion pour un intérieur sain? Comment allier renouvellement de l’air avec nos exigences en termes d’isolation et de performances énergétiques? Rendez-vous sur l’espace dédié pour un début de réponse.
  • Les habitats intelligents: un focus sur les maisons intelligentes et communicantes (avec une interrogation sur les moyens de communication à privilégier) pour une meilleure gestion de l’énergie, un plus grand confort et une sécurité optimale.
  • Les normes et usages en vigueur: avec un espace reconstitué représentant ce qui est considéré en France comme un habitat décent, qui provoque forcément une interrogation sur les normes et l’égalité face au logement.
  • Les constructions neuves et la rénovation: construire en respectant des normes environnementales et énergétique et rénover pour y adapter les logements anciens…. Tout l’enjeu du renouvellement de notre parc immobilier.
  • Les matériaux et l’innovation : matériaux naturels, nouveaux matériaux, matériaux traditionnels adaptés à une demande croissante de performance… Un tour d’horizon des perspectives de construction qui s’offrent à nous.
  • Les températures de confort: froid en hiver, chaud en été. Comment rendre l’atmosphère de notre maison plus agréable? La question se pose d’autant plus dans un contexte d’augmentation de la facture énergétique, où confort doit rimer avec une utilisation intelligente des flux d’airs naturels.
  • Les économies d’électricité: ça commence par des petits gestes, puis pourquoi pas une envie de produire sa propre électricité. On en arrive à devoir repenser notre manière de consommer et de mettre en réseau notre énergie. Tout cela, très bien résumé dans ce petit film :

Vidéo habiter demain

  • Le « vivre ensemble »: le salon donne une vision étendue de ce qu’on considère comme « chez soi ». Ce n’est pas seulement son intérieur, mais également son voisinage, son quartier, sa ville. Il faut donc réfléchir aux réseaux et la manière dont l’habitat s’insère dans une organisation sociale et spatiale.

Au travers de ces différents espaces, le visiteur prend petit à petit conscience de l’ampleur de la question.

Une exposition interactive

Et il est mis à contribution. Dans les différents stands, des jeux interactifs et des ateliers ont été prévus afin que vous ne restiez pas passifs. Ainsi le stand « Matériaux et innovation » vous propose de déambuler dans une « materiauthèque » qui vous présente les différents matériaux connus ainsi que leurs propriétés.

De nombreux jeux de simulation sont également proposés aux petits comme aux grands: dans l’espace Construire et Rénover, vous pourrez vous essayer à réaliser un projet de construction participative écologique, ou à rénover une maison en prenant en compte des critères d’efficacité énergétique.

Des ateliers vous sont également proposés comme celui intitulé « Histoire d’habitat » qui retrace l’évolution des maisons du monde pour mieux comprendre le lien entre l’évolution de nos modes de logement et celle de nos modes de vie et de notre histoire, personnelle et collective.

Pour finir et pour ceux qui ne seraient pas à proximité de la région parisienne, pas de panique. L’exposition a vocation à devenir itinérante dès 2014. Alors, peut être passera-t-elle près de chez vous.

AUCUN COMMENTAIRE