autoconso

Vendredi 16 janvier 2015, la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a reçu l’ensemble des professionnels de la filière des énergies renouvelables, afin de discuter d’un rapport tout juste publié portant sur l’évolution des modalités de soutien aux énergies renouvelables électriques. Afin d’accompagner l’innovation, un nouvel appel pour manifester des intérêts sur les hydroliennes fluviales sera lancer dans les tout prochains mois. Le permis unique pour les éoliennes et les méthaniseurs devrait en outre être généralisé.

Obtenir plus de financement pour le marché du panneau solaire

Concernant plus particulièrement le solaire photovoltaïque, un grand chantier a été ouvert afin de multiplier les sources de financements. Ces-derniers seront mobilisés de différentes manières, à la fois en rendant plus attractifs les tarifs d’achat et en lançant de nouveaux appels d’offre. Fin 2014 avait en effet été publié l’appel d’offres pour les installations de plus de 250 kWc ; selon la ministre, un appel d’offres propre aux territoires d’Outre-mer devrait être lancé dans les prochaines semaines. En outre, pour développer l’installation par des particuliers de panneaux solaires, kits photovoltaïques et autres onduleur solaire, la ministre s’est engagée à modifier le tarif photovoltaïque T4, afin de donner un coup de fouet aux projets. Le but est d’atteindre l’objectif, très ambitieux d’ailleurs, de 32% d’énergies renouvelables dans la consommation d’énergie finale à l’horizon 2030.

L’annonce de la publication des conclusions sur l’auto-consommation

Lors de cette réunion, Ségolène Royal a également annoncé la publication des conclusions du groupe de travail sur l’autoconsommation avant la fin du mois. En 2014, une consultation auprès de tous les acteurs concernés avait été lancée pour cerner cette auto-consommation et ses aspects. Une centaine de réponses ont été reçues et traités, publiées dès à présent sur le site du ministère. Elles sont destinées à alimentation la réflexion sur les mesures les plus pertinentes à mettre en place. Ainsi, la ministre a annoncé la mise en place de dispositifs de soutien adaptés aux différentes typologies d’installations, notamment un maintien des tarifs d’achat pour les petites installations et l’instauration d’une prime supplémentaire, s’ajoutant au prix de vente sur le marché de l’électricité pour les grandes installations.

La publication de ces conclusions sera également l’occasion d’annoncer les cinq travaux envisagés permettant l’application des dispositifs d’ores et déjà prévus par le projet de loi. La ministre souhaite en effet rapidement les lancer, alors même que la discussion sur ce projet de loi n’est pas encore achevée et devrait rependre prochainement au Sénat.

Voir les panneaux solaires sur la boutique Alma Shop :
panneaux solaires

Simulez votre installation solaire

AUCUN COMMENTAIRE